Master modélisation en écologie (MODE)

Soumis par Alain-Herve Le Gall le mar 29/06/2021 - 11:19

Chiffres clés

Objectifs

L’objectif principal de ce parcours du Master BEE est de former des étudiants issus d’un cursus biologique ou écologique à la démarche intellectuelle et aux techniques de la modélisation appliquée à l’écologie, à travers des enseignements basés sur l’intuition et l’interaction entre la théorie et l’expérience. Cela permettra également aux étudiants titulaires du M2 MODE d’appliquer ces techniques à d’autres domaines de la biologie ou de l’environnement.

De par l’essor de nouvelles technologies et l’affluence des données (développement des capteurs, remote sensing, camera trap, etc.), les compétences quantitatives – en statistiques, informatique et mathématique – sont de plus en plus recherchées en écologie, tant dans le monde académique, que de l’entreprise ou des associations.

Contenus

L’objectif est d’offrir aux étudiants une formation de haut niveau en écologie quantitative au travers d’enseignements en écologie, statistiques, informatique et biomathématiques.

La première année présente de nombreux enseignements en écologie, tout en initiant également aux différents aspects de la modélisation. La seconde année met ensuite largement ’accent sur les compétences quantitatives, sans perdre de vue leurs champs d'applications en écologie.

La formation comporte un stage de recherche de 2 à 3 mois au second semestre de M1 et de 5 à 6 mois au second semestre du M2.

Métiers et secteurs d’activité

La poursuite en thèse (effective pour environ 2/3 des diplômés) est un débouché naturel à cette spécialité, dans le but d’occuper par la suite des postes en recherche en écologie, dans les secteurs public ou privé.

Plus largement, les titulaires du diplôme peuvent également occuper des emplois dans les secteurs de la biologie, de l’écologie et de l’environnement, à chaque fois que des compétences complémentaires sont requises (modélisation, mathématique, statistique, informatique).

Exemples : Ingénieur en Bureau d’étude, biostatisticien, développeur de logiciels et/ou d’outils d’aide à la décision, Analyste fonctionnel, etc.

Historique

Ce master a vu le jour en 2008 sous la forme du parcours MSVE (Modélisation en Sciences de la Vie et de l’Environnement) au sein du master MSB (Modélisation des Systèmes Biologiques). Il comportait alors une composante de bio-informatique et de génomique plus importante qu’actuellement et était moins orienté vers l'écologie.

En 2012, il a évolué pour rejoindre la mention BEE et prendre le nom de master MODE en s'orientant davantage vers l'écologie. La rentrée 2017 a été l’occasion de quelques changements de contenu en conservant l'esprit initié en 2012, mais en renforçant les compétences informatiques et statistiques qui prennent une place grandissante en écologie.

A  la rentrée 2023, une nouvelle maquette poursuivra cette dynamique en renforçant cette fois-ci la composante liée au développement d’applications en ligne (interfaces utilisateurs et outils collaboratifs).